REBONDIR

Décomplexer l’entrepreneur qui a connu un échec, ne pas faire de la fermeture d’une entreprise une fatalité, légitimer le droit à la seconde chance,… Si l’indicateur 040, qui fichait durant 3 ans le chef d’entreprise après une liquidation judiciaire a été supprimé, il reste difficile en France pour un entrepreneur de rebondir après un échec. C’est pourquoi le CIP national s’implique en faveur du rebond de l’entrepreneur.

La mission de 60 000 rebonds est de sortir de l’isolement et d’accompagner des entrepreneurs post-liquidation à rebondir vers un nouveau projet professionnel ainsi que de faire changer le regard de la société sur l’échec.

60 000 rebonds renvoie vers le CIP les chefs d’entreprise pour lesquels il existe des solutions avant la liquidation et le CIP contribue à faire connaître l’action de 60 000 rebonds.

60000 Rebond est membre du « portail du rebond » qui regroupe 6 associations (SOS Entrepreneur, Re-créer, 60 000 rebonds, Secondsoufffle, Observatoire Amarok, APESA) ayant pour objet d’assister les entrepreneurs à rebondir pendant ou après avoir connu des difficultés entrepreneuriales.

Le 25 janvier 2018, le CIP national a signé une convention de partenariat avec l’association 60 000 rebonds pour contribuer à la sensibilisation des chefs d’entreprise sur les solutions de soutien existantes en fonction des difficultés auxquelles leur entreprise et eux-mêmes sont confrontés.

CIP TERRITORIAUX

Où trouver mon CIP ?